Combat libertaire

Fonds 37J10 aux Archives départementales d’Ille-et-Vilaine

Revue Combat libertaire, journal du rassemblement anarchiste de Rennes, n°1, date supposée entre 1972 et 1974 – AD Ille-et-Vilaine, 37J10

 

La page 6 du premier numéro de Combat libertaire fait le lien entre les positions contre l’avortement et la morale bourgeoise. Un dessin accompagne le texte : on voit une femme qui sonne à la porte d’un médecin, apparaît alors un homme qui l’a bouscule, sans doute le médecin en question, et qui brandit un panneau sur lequel est écrit : « Les médecins guérissent, les avorteurs tuent ». La femme semble choquée. Puis, elle se retrouve prise entre un gendarme et un feu tricolore; des tracts volent  « avorter c’est tuer ». Enfin, une main géante lui barre la route en lui faisant le signe du « non » avec l’index levé. Le texte et le dessin dénoncent la stratégie de l’association Laissez-les-vivre qui colle des tracts sur les feux dans les carrefours.

Ce texte anonyme dénonce également l’humiliation que les femmes subissent à chercher des adresses pour avorter dans la clandestinité. Le crime, c’est celui de laisser des femmes mourir des suites d’un avortement. Alors que le « climat familial » (entre guillemets dans le texte) est un critère essentiel pour l’adoption, il serait hypocrite d’imposer une grossesse non désirée. Enfin, si traumatisme de l’avortement il y a, c’est celui de le faire dans des conditions non sécurisées et sans information. L’auteur ou l’autrice met en garde contre une récupération politique qui cherche à favoriser la « famille autoritaire » et à maintenir les individus à leur place : « l’homme produit, la femme reproduit, les enfants consomment ».

La lutte des femmes est vue comme un instrument de radicalisation du mouvement anarchiste. Il faudrait mettre sur le même plan la lutte des classes et la lutte des femmes. La position de Choisir est critiquée dans la mesure où elle mettrait le primat sur la lutte des femmes. L’article se conclu avec la citation d’un extrait de la traduction française d’un ouvrage de Wilhelm Reich : La vie sexuelle des jeunes parue en 1972 aux éditions Maspero.

Pour citer cet article : Marine Gilis, "Combat libertaire," in La recherche comme une aventure, 03/05/2020, https://laventure.hypotheses.org/1202.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search