Répression à tous les niveaux

Fonds 37J10 aux Archives départementales d’Ille-et-Vilaine

Tract « Répression à tous les niveaux… », daté de façon manuscrite du 9 mars 1976 – AD Ille-et-Vilaine, 37J10.

Un dessin : on voit 3 fenêtres avec des barreaux et des mains accrochées à ceux-ci. La première personne dit « Moi j’suis là pour avoir pratiqué des avortements », la 2e : « Moi c’est pour avoir fait une information sur la contraception » et la 3e : « Meeting à Rennes lundi 8, manif à Nantes mercredi 10 ! ».

Dans le texte, il est question de répression et notamment de celle de la sexualité avec comme exemple le fait que les résidents des foyers jeunes travailleurs ont des chambres de 3 et n’ont pas droit de visite. L’information sexuelle est inadaptée, les jeunes réclament une éducation sexuelle dans les lycées. En revanche, la pornographie s’étale dans les kiosques et les cinémas.

Ce tract est avant tout un appel à manifester pour soutenir un éducateur (travailleur social) et un responsable de maison de jeunes, inculpés tous deux d’excitation de mineurs à la débauche. Leur procès se tient le 10 mars 1976 au tribunal de Nantes. L’éducateur aurait distribué des préservatifs à des jeunes ayant exprimé le besoin de s’en procurer, lors d’un week-end dans une maison de campagne appartenant à la maison des jeunes de Dervallières (cité HLM de Nantes) en juin 1974. Les jeunes dénoncent également le rôle des travailleurs sociaux conçu comme un moyen de réparer les conséquences d’un système économique qui entraîne de mauvaises conditions de logement et de travail, d’encadrer les populations des ZUP (Zone à urbaniser en priorité), d’empêcher la conscience collective et réprimer les conduites qui s’écarteraient de l’ordre établi. Elles et ils défendent, ici, le cas d’un travailleur social qui serait réprimé pour avoir répondu aux intérêts des populations.

Pour citer cet article : Marine Gilis, "Répression à tous les niveaux," in La recherche comme une aventure, 03/05/2020, https://laventure.hypotheses.org/1283.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search