Histoire statutaire du Centre des Femmes – Nantes

Chronologie

2 mars 1977 : création du Centre des Femmes

3 octobre 1981 : assemblée générale pendant laquelle l’association prend le nom de Maison des femmes de Nantes

27 janvier 1984 : assemblée générale pendant laquelle l’association prend le nom de Maison des femmes de l’agglomération Nantaise

16 janvier 1996 : l’association prend le nom d’ « Auto-défense femmes »

24 septembre 2003 : dissolution de l’association

 

Voici une carte qui montre les déménagements successifs du siège social.

Cliquer sur l’image

Les statuts du Centre des femmes[1] sont datés du 2 mars 1977. Son siège social est au 7 rue Menou à Nantes. Il se donne pour objectif d’informer et de former des femmes qui se trouvent en difficulté sociale et de les aider à se défendre. En mai 1980, le siège social est transféré au 3 rue Conan Mériadec à Nantes[2]. Le 3 octobre 1981 se tient une assemblée générale pendant laquelle il est décidé que l’association s’appellerait désormais « Maison des Femmes de Nantes ». Son siège social est transféré au 52 rue du Marchix (Nantes) et son champ d’action s’élargit. Elle entend désormais lutter contre les discriminations envers les femmes, contre tout sexisme et « développer toutes les formes de solidarité féministe »[3]. Est membre « toute femme qui adhère aux présents statuts ». L’association organise un accueil, des permanences téléphoniques, des conseils juridiques, des ateliers vidéo, presse et photo, des expositions, des réunions et compte une cafétéria et une bibliothèque. Lors de l’assemblée générale du 27 janvier 1984, les membres décident que l’association prendrait désormais le nom de « Maison des Femmes de l’agglomération Nantaise », élargissant ainsi son rayonnement[4]. Son siège social est transféré au 1ter rue madame Curie à Rezé (au sud de Nantes). 12 ans plus tard, le 16 janvier 1996, de nouveaux statuts sont enregistrés à la préfecture de Loire-Atlantique. L’association change une dernière fois de nom pour prendre celui d’ « auto-défense femmes »[5]. Elle déménage au 2 cours commandant d’Estienne d’Orves à Nantes au sein de l’Espace Simone de Beauvoir. Le 24 septembre 2003, elle tient une dernière assemblée générale pendant laquelle se décide la dissolution de l’association[6].

 

[1] Statuts de l’association centre des femmes, Nantes, 2 mars 1977 – AD Loire-Atlantique, fonds 2059W2

[2] Lettre de la présidente et de la trésorière du Centre des femmes au Préfet de Loire-Atlantique, Nantes, le 14 mai 1980 et réponse du Préfet de la Loire-Atlantique à la présidente du Centre des femmes, Nantes, le 10 juin 1980 – AD Loire-Atlantique, fonds 2059W2

[3] Acte de modification de l’association « Centre des Femmes », lieu supposé Nantes, date supposée 3 octobre 1981 – AD Loire-Atlantique, fonds 2059W2

[4] Courrier des membres du bureau de l’association « Maison des femmes de l’agglomération Nantaise » au Préfet, Nantes, le 1er février 1984 et réponse du Préfet le 10 février 1984 – AD Loire-Atlantique, fonds 2059W2

[5] Récépissé de déclaration, préfecture de Loire-Atlantique, Nantes, le 16 janvier 1996 – AD Loire-Atlantique, fonds 2059W2

[6] Récépissé de déclaration de l’Association n°0442012109, préfecture de Loire-Atlantique, Nantes, le 21 octobre 2003 – AD Loire-Atlantique, fonds 2059W2

Pour citer cet article : Marine Gilis, "Histoire statutaire du Centre des Femmes – Nantes," in La recherche comme une aventure, 18/10/2020, https://laventure.hypotheses.org/2031.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search